Un conte au pays de Léonie.

Il était une fois une petite fille de 9 ans perdue entre ses rêves et réalités.

Un soir où la lune était ronde et lumineuse, l’enfant nommé Léonie avait une grande faim.

Ses parents décidèrent de l’emmener au restaurant. Non prévoyants, ils se rendirent compte que plus aucun ne pouvait les accueillir à cette heure tardive.

Désemparé et malheureux, son papa appela un ami à l’autre bout du monde. Il le guida vers une auberge renommée au fond d’une rue , proche de la mer.

La famille y trouva hospitalité et le repas fut bien servi. Au moment de quitter l’enceinte, une dame élégante et souriante s’approcha et s’adressa à la petite Léonie.

– Mais tu as l’air bien triste mon enfant! Lui dit-elle.

Léonie lui expliqua que depuis plusieurs jours, sa vie n’était plus la même.

La dame lui repondit:

– Moi aussi je fus triste et malade dans le passé… Mais il faut te battre mon enfant et je vais un peu t’aider.

– Ce que tu vas faire Léonie est simple! dit la proprietaire des lieux.

Tu es ma princesse ici!

C’est ici dans ce restaurant que tu pourras venir manger et te baigner quand tu veux toute ta vie.

La petite Léonie peu habituée à une telle invitation lui répondit par son plus beau sourire.

Cette dame se nomme Mamie Coco. Elle ne cessa de coiffer de sa main les cheveux soyeux de la petite fille. Puis ce fut d’un léger revers de la main qu’elle lui caressa la joue…

Depuis on l’aime tous dans la famille de Léonie. Car cette mamie n’a pas oublié l’essentiel face à la maladie.

L’amour qui dépasse tout et peut écraser la plus ignoble des pensées.

Et ça, Mamie Coco elle l’a bien compris.

Si un jour vous rencontrez Mamie Coco…parlez lui de Léonie. Elle s’en souviendra toute sa vie!

A mamie Coco.

Au pays de Léonie.

2 commentaires sur « Un conte au pays de Léonie. »

  1. Bonjour a vous tous et a toi particulierement leonie,
    Je suis une amie de longue date de julie.. jai appris aujourd’hui cette triste nouvelle.. les mots n’existent pas pour contrebalancer cette situation.. et ce tout simplement patceque seuls les mots du coeur peuvent apporter un peu de baume. Et ceux la on ne peut les ecrire.
    Ma belle leonie je ne te connais pas mais ta soeur ma parle de toi par bribes et je me suis toujours dit quil fallait que je vienne vous voir un jour 🙂 vous rencontrer 🙂 alors si vous le voulez bien je viendrais bien vous rendre visite 🙂
    Je suis tellement admirative de la force des parents frappes par de telles situations. Je me dis qua leur place je ne pourrais pas. Mais je pense que c’est juste que lon ne sait pas nous parents de la force qui sommeille en nous. Alors je vous dis a tous bon courage et de grosses bises a la danseuse etoile trompettiste..
    Sihame

Laisser un commentaire