Je vous sers un peu de recherche?

Les acteurs sont en place avec les associations, les familles, les politiques, et nos enfants comme principal sujet de la question portant sur le niveau de financement de la recherche des cancers pédiatriques en 2018 et pour les années à venir. 

On pourrait croire que face à un tel enjeu de santé publique concernant nos enfants touchés par le cancer, que l’unanimité soit force et que le débat ne nécessite pas de longs échanges sur le montant pouvant être alloué à la recherche.

Pourtant les enjeux sont importants et tout le monde ne perçoit pas de la même manière cette nécessité à allouer plus d’argent pour nos chercheurs en matière de cancérologie pédiatrique.

La fondation Grandir Sans Cancer soutenu par un grand nombre de familles et d’associations ainsi que des professionnels de santé appelle donc au rassemblement et à l’unité et soutient fermement les projets proposés par deux députés ce soir. (#Woerth et #Lagarde)

Aujourd’hui, 13 novembre vers 21h, il sera débattu dans l’hémicycle de l’assemblée nationale, des amendements permettant de donner une véritable chance à nos centres de recherche de travailler efficacement et de manière pérenne sur une recherche fondamentale, translationnelle et clinique des cancers menant 2500 enfants et familles dans les couloirs de l’anti-chambre de la mort chaque année en France.

Notre association Au pays de Léonie reste donc attentive devant ces débats car si hier soir le gouvernement annonçait 5 millions d’euros pour une recherche axée en fondamentale, n’oublions pas que le rapport de Martine Faure laissait apparaître un manque de 15 à 20 millions d’euros pour soutenir nos chercheurs dans tous les domines de la recherche. Donc si l’Etat vient d’offrir une jolie passe à nos enfants, il est temps de transformer l’essai ce soir à l’assemblée et ainsi de ne pas laisser croire que ce montant n’était que représentatif d’un coup politique risquant de ne diviser que davantage les protagonistes de cette histoire.

Cela serait un moment historique dans l’histoire du financement de la recherche en cancer pédiatrique et surtout un moment majeur pour des milliers de parents qui ont compris que hors les subventions des associations, cette recherche souffrait cruellement de moyens. 

Alors mesdames et messieurs les députés ce soir, nous serons très nombreux à vous regarder et à mesurer votre degré d’implication dans la lutte contre ce fléau. Nous comptons sur vous pour envoyer un signe fort à une population pour qui les enfants sont notre avenir. 

Merci

Laurent Savary, Président de Au pays de Léonie et chargé de mission à Grandir sans cancer. 

Laisser un commentaire

Au pays de Léonie

Des parents en lutte contre les cancers pédiatriques.
Fermer le menu
Fermer le panneau
WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien
%d blogueurs aiment cette page :