Coup de coeur #5 Au pays de Léonie

Nous ne le dirons jamais assez, perdre un proche est difficile. L’absence plane autour des vivants et remue les méninges. Mais il y a aussi cette méconnaissance de la mort qui envahit nos vies et qui rend les choses encore plus difficiles. Si une naissance ou un mariage éclatent de mille couleurs, la mort drapée de noir est taboue, intime, et passe parfois sous silence. Nous découvrons alors que nous ne connaissons que si peu de chose de ce moment de la vie sans avoir toujours la possibilité de le partager.

En me promenant sur la page du JDD (Journal Du Dimanche), j’ai aperçu un titre piquant ma curiosité. « Les apéros de la mort ». Importées de la Suisse, ces rencontres consistent à se retrouver autour d’un verre pour parler de la mort. A Paris cela commence à faire de plus en plus d’adeptes. La découverte de cette personne à l’initiative de ce projet est le 5eme coup de cœur de Au pays de Léonie.

Ces apéros-rencontres sont organisés par une femme, Sarah Dumont. Elle est journaliste et se passionne sur les fins de vie et la mort pour en parler sans tabou. Pour cela elle a créé un site baptisé Happy End Et si on vivait en paix avec la mort... Au premier abord, on pourrait s’imaginer une ambiance sur fond gothique réunissant des gens aux idées macabres et tout cela en mode lugubre. Et bien pas du tout! En fouillant au travers des pages du site, on découvre une mine d’informations qui peut s’avérer bien utile. Vous l’avez compris, nous sommes tous concernés par la mort d’un proche et s’informer ou se former à son sujet est aussi une solution pour vivre ces difficiles événements plus facilement. 

Je termine ce post avec cette jolie phrase extraite du site : La mort on n’en meurt pas d’en parler! et vous invite à découvrir notre 5eme coup de cœur Au pays de Léonie.

Cet article a 1 commentaire

  1. Le concept va être difficile à exporter en province, mais pourquoi pas… ci cela peut aider les personnes qui ont perdu un être cher, de parler de leurs proches avec d’autres qui traversent la même épreuve autour d’un verre. Cela permettrait également de créer de nouveaux liens, de nouvelles amitiés… « La vie, c’est s’ouvrir aux autres, pas se refermer sur soi. Tout ce qui permet de se connecter aux autres est positif » citation de l’écrivain Laurent Gounelle.

Laisser un commentaire

Au pays de Léonie

Des parents en lutte contre les cancers pédiatriques.
Fermer le menu
WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien
%d blogueurs aiment cette page :